Musique et handball

> > Musique et handball, le retour

Musique et handball, le retour

A l’occasion de l’Euro 2018 de handball féminin, le comité d’organisation a signé un partenariat* avec le Dispositif d’Education Musicale et Orchestrale à vocation Sociale (DEMOS). Si le nom du projet, « Handballissime » est à présent connu du monde du handball, ce que l’on sait peut-être moins, c’est qu’il est associé à un slogan pour former « Handballissime : la musique classique rencontre le handball ». C’est à la lecture du slogan que l’on prend conscience de cette idée géniale d’allier sport et musique.

Benjamin Chatard, responsable développement et communication au sein de la Ligue de Bretagne de Handball, justifie cette rencontre à l’auditorium de Brest par le souhait de vouloir rapprocher deux univers que l’on imagine très éloignés, le sport et la musique, tout en démocratisant leur pratique. Cette matinée fait suite à la rencontre de beach handball organisée par la Ligue de Bretagne de Handball en juin 2018.

Nadine Misko, responsable du projet DEMOS Brest, explique tout l’intérêt de cette initiative. Il s’agit d’un projet fédérateur à l’échelle du territoire. Cent-quatre enfants issus de cinq écoles brestoises** sont suivis pour une durée de trois ans. C’est en CE2 qu’ils commencent leur cursus musical. Ils sont actuellement en CM1. Durant ces trois trop courtes années, l’enseignement se déroule sur une pratique artistique et musicale complète, à savoir le chant, le rythme, l’instrument, la danse. L’intérêt réside aussi dans l’implication des familles qui sont également porteuses du projet. Enfin, les enfants font partie d’un ensemble philharmonique qui se réunit six fois dans l’année pour des représentations dans des salles aussi prestigieuses que le Quartz de Brest.

Pour cette rencontre retour, c’est Marc Schuster, directeur du Conservatoire qui est à la baguette. Il présente « Dans l’antre du roi de la montagne », extrait de « Peer Gynt ». L’oeuvre d’Edvard Grieg a été choisie comme hymne officiel de la compétition. Le chef d’orchestre explique que les valeurs de solidarité, de partage et de respect, sont identiques à la pratique du sport et de la musique. C’est avec un large sourire que Nadine et Benjamin annoncent que le meilleur est à venir. Ils nous donnent rendez-vous le 5 décembre à l’Aréna de Brest.

* Le partenariat a été signé en présence de Laurent Bayle, directeur général de la Philharmonie, Sylvie Pascal Lagarrigue, présidente du Comité d’organisation de l’EHF Euro 2018, Joël Deplanque, président de la FFHandball, Estelle Nze Minko et Blandine Dancette, internationales françaises de handball.

** Les écoles brestoises représentées sont : Pen Ar Streat, Vauban, Quizac, Jean de la Fontaine, et Guérin. Cette dernière école est amenée à accueillir des enfants non francophones.

Par Dominique Cardinal - lessortiesdedom.fr